Reconstruction du restaurant des Evau

 

Reconstruction du restaurant des Evau

Type de mandat:

EVA - site.jpgEVA - maq4.jpgEVA - maq3.jpgEVA - maq2.jpgEVA - maq1.jpgEVA - elev.jpg

CONTEXTE ET ENJEUX/
Après une première étude pour la rénovation du bâtiment existant, il est apparu que la structure du bâtiment n’était déjà plus aux normes et ne pouvait en aucun cas supporter la charge supplémentaire de l’isolation thermique à mettre en place pour répondre aux nouvelles normes énergétiques. Le parti pris a été de démolir une partie du rez de chaussée du bâtiment et de la reconstruire partiellement sur l’emprise du sous-sol. 

Le site est exceptionnel. Noyé dans la nature, le bâtiment répond à son environnement et trouve une intégration douce et juste. L’enjeu de cette extension est de créer une continuité avec l’existant sans tomber dans le mimétisme maladroit.
Un premier projet est étudié. Sa ligne reprend les alignements existants, et les pans de toiture assurent une continuité douce avec le bâtiment existant, tout en ayant une image beaucoup plus contemporaine.

Suite à une réduction budgétaire, le volume a du être repris pour proposer un projet plus économique mais non moins qualitatif. 


PROJET /
Le projet assume sa dimension contemporaine, tout en entretenant un vrai rapport avec la partie conservée du bâtiment d’origine.
En continuité avec le bâtiment existant, le projet reprend subtilement les alignements donnés par la partie non démolie. Comme le bâtiment existant, le projet adopte un dessin tout en horizontalité et s’ouvre généreusement sur le paysage.
Le bâtiment est construit en bois, avec un principe de façades porteuses préfabriquées reposant sur les murs périphériques du sous-sol, jumelé à un système poteaux-poutres là où l’on veut des ouvertures.
Ce système est économique grâce à son mode de fabrication et sa rapidité de mis en œuvre.
Une isolation de la dalle du rez de chaussée est prévue sur l’emprise du nouveau bâtiment.
La toiture est composée de panneaux bois reposant sur la structure secondaire. Ils sont recouverts d’isolation et d’étanchéité bitumée
Le concept de répartition du programme du rez est le suivant :
On met en place deux noyaux sur l’emprise du sous-sol :
- l’extension de l’administration
- le bloc technique central accueillant entre autre les cuisines.
Ils constituent la partie dure du projet. Ils centralisent les espaces dits`servants’ comme les cuisines et les sanitaires, et contiennent les accès et les circulations. Constructivement, ils sont des éléments de contreventement.
Les espaces dits `nobles’ des salles de restaurant et de banquet sont connectées à eux. Ainsi, libérés de toutes contraintes, ils sont des espaces purs, où les aménagements les plus divers y sont possibles en fonction des
besoins des futurs occupants. Ces deux espaces sont conçus pour créer des transparences sur le parc depuis la façade d’entrée. Ils se prolongent de l’intérieur vers l’extérieur par de larges terrasses donnant sur le parc.
Le projet regroupe trois entités complètement indépendantes et autonomes les unes par rapport aux autres : administration, restaurant, salle de banquet.

Quatre accès principaux sont ménagés :
-l’entrée existante de l’administration, donnant accès au sanitaire public
-l’entrée du restaurant
-l’entrée de la salle de banquet.
-l’entrée de service qui desserre les deux cuisines et l’escalier intérieur de service (escalier existant conservé), accessible à toutes les personnes munie de la clé d’accès.

Les deux cuisines sont matériellement et techniquement indépendantes, mais reliées par la circulation de service. Les livraisons se feront par cet accès.
Aucun espace accessible au public n’est aménagé au sous-sol pour ne pas avoir à mettre en place un ascenseur.
La partie de la dalle non reconstruite sera traitée comme un jardin suspendu. Elle sera végétalisée et accessible au public par un escalier extérieur existant, qui sera lui-même modifié par la fondation(escalier d’accès à l’actuel appartement du rez).
Les terrasses du banquet et du restaurant seront aménagées en continuité des salles. Elles reprennent globalement l’emprise des terrasses existantes. 
Un traitement de sol particulier sera mis en place le long de la façade d’entrée et de la façade du restaurant côté parc. En plus de souligner l’horizontalité du projet, ce traitement réglera la différence de niveau entre le sol intérieur et le sol extérieur suite à la mise en place d’un isolant sur la dalle du RDC.